image de couverture
Retourner en haut

Les membres d’honneurs

Marcel AMONT

Reçu le

Bien que né à Bordeaux le le 1er avril 1929, Marcel Amont est béarnais de corps et d’esprit, sa famille étant originaire de la vallée d’Aspe. Hésitant, après son bac, entre le professorat d’éducation physique et le Conservatoire d’art dramatique, il choisit finalement la comédie et la chanson. « Monté » à Paris, fin 1950, il se fait peu à peu un nom avant d’être sacré en 1956 « révélation de l’année », obtenant le Prix de l’Académie Charles-Cros en compagnie de Juliette Gréco et Serge Gainsbourg. Il est invité à télévision et au cinéma, on le voit aux côtés de Brigitte Bardot. En 2007, il retrouve l’Olympia, 50 ans après son premier passage. En 2019, il fête ses 90 ans à l’Alhambra de Paris lors d’une série de concerts exceptionnels. Il est l’auteur d’une importante discographie et notamment occitane en béarnais, en particulier « M. Amont Canta Los PoetaS » ; également de nombreux livres de souvenirs et témoignages, d’essais tels que « Comment peut-on être gascon ? », « Les plus belles chansons de Gascogne ».

Les discours d'intronisation

Les oeuvres et travaux académiques

Jean-Pierre BABELON

Jean-Pierre Babelon est ancien élève de  l’École nationale des chartes et auteur d’une thèse intitulée La demeure parisienne sous Henri IV et Louis XIII. Poursuivant ses études à l’École du Louvre, la majeure partie de sa carrière se passe aux Archives nationales comme conservateur du Musée de l’histoire de France, puis conservateur en chef de la section ancienne. Maître de conférence à l’École pratique des hautes études, J.-P. Babelon travaille sur la France moderne, particulièrement la période des Guerres de religion. Inspecteur général des Archives de France, il dirige ensuite le château de Versailles puis l’Établissement public du musée et du domaine de Versailles. Membre de l’Académie des inscriptions et belles-lettres il est l’auteur d’une œuvre conséquente et notamment Paris monumental, Prix Hercule-Catenacci 1976 de l’Académie française, Henri IV, Prix Monseigneur-Marcel 1983 de l’Académie française, Châteaux de France au siècle de la Renaissance, Prix Bordin 1990 de l’Académie des inscriptions et belles-lettres, Jardins à la française, 1999, Prix Eugène-Carrière 2000 de l’Académie française.

Les oeuvres et travaux académiques

Marie-Françoise BECHTEL

Originaire d’Oloron Sainte-Marie, Marie-Françoise Bechtel, née Cassiau, est agrégée de philosophie. D’abord professeur en lycée, elle intègre en 1978 l’École nationale d’administration (ENA) avant d’entrer au Conseil d’Etat où elle fait l’essentiel de sa carrière, mis à part ses passages en cabinets ministériels auprès de Jean-Pierre Chevènement, ministre de l’Éducation nationale puis ministre de l’Intérieur ainsi que de Michel Vauzelle, ministre de la Justice. En 2000, elle est la première femme nommée à la tête de l’ENA. Marie-Françoise Bechtel est élue de 2012 à 2017 députée de l’Aisne sous l’étiquette MRC et devient vice-présidente de la Commission des lois. Vice-présidente de la Fondation Res Publica, membre du CA de l’IFRI, elle est membre de la Commission de la Fonction Publique Internationale (CFPI) de l’ONU.

Les discours d'intronisation

Les oeuvres et travaux académiques

Michel CAMDESSUS

Natif de Bayonne, Michel Camdessus fait ses humanités au collège Notre-Dame de Bétharram.  Diplômé d’études supérieures d’économie politique et de sciences économiques de l’université de Paris, diplômé de l’IEP de Paris et ancien élève de l’ENA. Michel Camdessus rejoint comme administrateur civil la direction du Trésor au ministère des finances et des affaires économiques. Ancien Directeur du Trésor, puis Gouverneur de la Banque de France, il a été Directeur général du Fonds monétaire international du 1987 à 2000. Il préside la nouvelle société de refinancement des activités des établissements de crédit (SRAEC) depuis le 20 octobre 2008. Il est aussi membre de l’Africa Progress Panel depuis 2008, une fondation basée à Genève et fondé par Kofi Annan. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages et notamment Le sursaut : Vers une nouvelle croissance pour la France, Prix Zerilli-Marimo de l’Académie des sciences morales et politiques en 2005, L’Europe : une société à inventer, La scène de ce drame est le monde : treize ans à la tête du FMI, Vers le monde de 2050.

Les oeuvres et travaux académiques

Christian Desplat

Président de 1997 à 2000

Reçu le  au fauteuil n° 28

Lié familialement au Béarn, Christian Desplat est agrégé d’histoire et docteur ès-lettres. Professeur émérite des Universités, Christian Desplat est une des figures majeures de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour. Auteur d’une thèse sur Pau et le Béarn au XVIIIe siècle, il a écrit une trentaine d’ouvrages sur les Pyrénées, la Gascogne, Henri IV et l’histoire culturelle : théâtre, sorcellerie, mœurs et coutumes… Christian Desplat est Président d’honneur de la Société des Sciences Lettres et Arts de Pau et du Béarn ainsi que de l’Académie de Béarn. Sa collaboration à de nombreuses revues, colloques et ouvrages collectifs s’élève à plusieurs centaines d’articles. Brillant intellectuel respecté pour sa rectitude, Christian Desplat incarne la culture et la passion pour l’Histoire mise au service du Béarn.

Les oeuvres et travaux académiques

Jacques PEROT

Diplômé de l’École nationale des chartes, Jacques Perot fut Directeur des services d’archives de la Vendée et conservateur du Musée national des Deux Victoires Clemenceau-de Lattre à Mouilleron-en-Pareds. Il est ensuite conservateur d’archives au ministère des Affaires étrangères et est nommé secrétaire de la Commission des archives diplomatiques. En 1980, il devient conservateur du musée national du château de Pau. Jacques Perot est à l’origine de la création, avec le professeur Pierre Tucoo-Chala, de l’association Henri IV 1989. Adjoint au directeur de l’École du Louvre, puis chargé de mission auprès du directeur de l’administration générale du Ministère de la Défense, Jacques Perot est le premier civil nommé directeur du musée de l’Armée. Directeur des musée national et domaine national du château de Compiègne, il est conservateur général du patrimoine. Jacques Perot est l’auteur de nombreux articles et ouvrages d’histoire, d’histoire de l’art, de catalogues d’expositions, de muséologies et archivistique.

Les oeuvres et travaux académiques